Présentation et définition

p

Les maisons de santé proposent un ensemble de services de santé de proximité tant en matière de soins que de prévention et constituent une réponse à l’évolution des modes d’exercice souhaités par de nombreux professionnel.le.s de santé, en favorisant également l’ouverture et la coordination des acteurs de prévention et d’éducation à la santé présents sur les territoires.

pp

Du côté législatif

p

Les Maisons de Santé Pluri-professionnelles sont définies dans le Code de la Santé Publique à l’article L.6323-3.
La maison de santé est une personne morale constituée entre des professionnel.le.s médicaux, paramédicaux ou pharmaciens.

p

  • Qui compose une MSP ?

Les maisons de santé pluri-professionnelles regroupent des professionnel.le.s de santé du 1er recours. En fonction des opportunités, peuvent se retrouver dans une Maison de Santé Pluri-professionnelle :

  • des professions médicales (médecins, chirurgiens-dentistes, pharmaciens, sages-femmes, biologistes)
  • des professions paramédicales (infirmiers, masseurs-kinésithérapeutes, pédicures-podologues, ergothérapeutes, psychomotriciens, orthophonistes, orthoptistes, diététiciens, ambulanciers)
  • d’autres professions peuvent parfois rejoindre ces équipes de 1er recours : des psychologues, ostéopathes, psychothérapeutes ou chiropracteurs,  éducateurs sportifs, sophrologues, des médecins spécialistes (angiologue, gynécologue)

p

  • Comment existe une MSP ?

Pour qu’une maison de santé bénéficie de fonds publics, il faut qu’elle soit composée d’au moins deux médecins généralistes et d’un paramédical. Ces professionnel.le.s de santé libéral.aux partagent le même projet de santé. Ils.elles exercent au sein de leurs cabinets individuels, regroupés sous le même toit (maison de santé mono-site) ou dans des cabinets satellites (maison de santé multi-sites). Ils mettent en place des protocoles de coordination et des réunions de coordination pour prendre en charge leurs patient.e.s communs.

p

  • Quelles activités ?

Les professionnel.le.s exercent en MSP des activités de soins sans hébergement de premier recours (Art. L.1411-11 du CSP) et, le cas échéant, de second recours (Art. L.1411-12) et peuvent participer à des actions de santé publique, de prévention, d’éducation pour la santé et à des actions sociales dans le cadre du projet de santé qu’ils élaborent et dans le respect d’un cahier des charges déterminé par arrêté du ministre chargé de la santé. Le projet de santé est compatible avec les orientations des schémas régionaux mentionnés à l’article L.1434-2.

p

Le saviez-vous ?

Il existe actuellement 91 MSP (fin 2016) dont 84 ouvertes et 31 en projet en région Bretagne.

p

Sources & liens utiles

https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000006072665&idArticle=LEGIARTI000017744182&dateTexte=&categorieLien=cid

URPS pharmaciens Bretagne :
http://www.boite-outils.fr/metiers/bretagne-1/pharmaciens-2