Professionnels de santé de ville, vous avez la parole

Répondez à l’enquête lancée par la Commission des affaires sociales du Sénat ! Elle s’intéresse à la place de la médecine de ville dans la lutte contre l’épidémie de Covid-19.

La Commission des affaires sociales du Sénat a lancé fin mars un questionnaire consacré à la place de la médecine de ville dans la lutte contre l’épidémie de Covid-19. Il s’agit de « se mettre à l’écoute des professionnels, de leurs difficultés et de leurs suggestions. Sont-ils correctement informés sur les conditions de prises en charge ? Dans quelles conditions travaillent-ils ? Quels sont leurs besoins ? ».

« Que vous soyez médecin, pharmacien, biologiste ou profession paramédicale,
nous vous proposons de nous adresser votre contribution et votre témoignage grâce à cet espace participatif. Faites-nous part de ce que vous vivez et des réflexions que vous inspire votre expérience ».

Ces remontées de terrain pourront être relayées par les Sénateurs de cette Commission, dans leurs activités de contrôle et lors des questions d’actualité au Gouvernement par exemple. Précisons que les réponses sont anonymes.

Nous vous incitons à vous saisir de cet espace d’expression : accéder au questionnaire en ligne en suivant ce lien.

1 commentaire

  • Philippe Sacquet

    Jadis il était convenu de considérer comme profession médicale les médecins chirurgiens- dentiste, sage -femmes ,infirmiers pharmaciens, biologistes (souvent les memes )
    Depuis cette révélation du Covid les chirurgiens dentistes semblent avoir disparus des écrans radars AORS QU ILS SONT PARMI LES PLUS EXPOSÉS aux problèmes Covid
    Serait ce parce qu’il y aurait une incompétence manifeste de nos édiles ? ou une simple mauvaise foi en sachant que leurs problèmes seront difficilement résolvables
    Et que ce n’est visiblement pas un problème d’envoyer patients et professionnels à
    une mise en danger évidente ! Je ne pense pas que les chirurgiens dentistes ( entre autres) seront partants pour devenir co responsables de cette ignominie

  • Écrire un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *