Semaine de la sécurité des patients – exemple de projet

La carte de coordination 2017

Des cartes de coordination des soins sont mises à disposition des officinaux et des hospitaliers qui le souhaitent. Ainsi les pharmaciens de Bretagne et la Fédération Ville Hôpital des Pharmaciens de Bretagne (FPVHPB) distribuent des cartes de coordination pendant la semaine de sécurité des patients qui se déroule du 20 au 24 novembre 2017. 

La carte a pour objectif d’améliorer la communication interprofessionnelle. En format portefeuille, elles sont délivrées aux patients ciblés pour leurs risques de fragilité.  Elles permettent d’informer le grand public et les professionnels de santé de l’importance de la coordination des professionnels libéraux et de l’implication du patient dans son parcours de soin.

Toutes les URPS bretonnes ont souhaité être intégrées à ce projet : les logos sont sur la carte, les usagers ont une place privilégiée grâce au CISS. Le médecin traitant, le pharmacien, le chirurgien-dentiste, l’infirmier, l’orthophoniste, le masseur-kinésithérapeute ou le podologue, à la demande des patients, pourront apposer leur tampon professionnel sur une carte de coordination des soins.
Les usagers eux-mêmes faciliteront l’identification de leurs soignants tant hospitaliers que libéraux en leur proposant de compléter la carte de coordination des soins.
 
8 000 professionnels de la pharmacie d’officine et d’hôpital exercent en Bretagne. Chaque année, plus de 800 000 séjours hospitaliers sont organisés dans notre région. Certains patients sont plus fragiles ou plus exposés aux risques de rupture de la continuité des soins comme les personnes âgées, les patients souffrant d’une pathologie mentale ou de pathologies chroniques, les patients qui prennent beaucoup de médicaments ou qui reçoivent des soins spécifiques à domicile.
 
Cette dynamique est destinée à s’inscrire dans nos habitudes en matière de santé.

Pour en savoir + : http://www.fvhpb.fr/pages/carte-de-coordination/carte-de-coordination-2017.html

Semaine de la sécurité du patient

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *